Dream Nation revient pour tout casser en septembre !

Post Tags

Depuis maintenant cinq ans, le festival Dream Nation s’est imposé comme le festival de référence de la rentrée pour les fans de musique électronique. Petit aperçu de ce qui nous attend le week end du 21 septembre après des vacances bien méritées…

Peu de festivals de musique peuvent se targuer d’avoir une programmationaussi riche et variée dans le microcosme des musiques électroniques… Rassemblant sur quatre scènes des artistes et un public techno, trance, bass, dubstep, drum’n’bass et hardcore, le Dream Nation fait office de pèlerinage pour tout adepte de musiques au BPM rapide. En témoignent les 15 000 participants à la dernière édition, qui fut un énorme succès…

Mais ce n’est pas pour autant que l’équipe se repose sur ses lauriers. Le compte à rebours avant la prochaine édition est déjà lancé, et la programmation s’annonce déjà titanesque. En effet, l’organisation a fait fort en bookant sur la scène techno le trio anglais LSD qui ne se produit que très rarement en live (Luke Slater, Steve Bicknell et Function), la sombre Paula Temple, mais aussi Tommy Four Seven et le live à quatre mains des habitués Manu le Malin et de son acolyte Electric Rescue. 

Sur la scène Trance, on se délectera des sets des israéliens Vini Vici et Blastoyz, d’Avalon ou encore DJ Tristan. La stage Bass Music n’est pas en reste avec la présence de la plus française des brésilienne Elisa Do Brasil et sa drum’n’bass exotique, mais aussi du projet live de SKisM et Trampa qui s’annonce épique ! Enfin pour ceux à qui cela ne suffit pas, la Hardstage sera le théâtre des plus belles envolées de bpm avec AngerfistVandal et Mad Dog.

On ne pourrait pas parler du Dream Nation sans parler des scénographies, qui atteignent un niveau inégalé en France. Celles-ci offrent une immersion inédite et propre à l’ambiance musicale de chaque style : temple maya pour la scène Trance l’année dernière, atmopshère industrielle pour la Hardstage… Sans oublier les nombreux manèges, foodtrucks et attractions présents pour souffler entre deux sets, car la nuit sera longue !

Le coup d’envoi de ce week end marathon sera donné des le vendredi soir au Petit Bain avec la star mexicaine de la trance Mandragora, pour se poursuivre ensuite aux Docks Pullman pour le main event samedi. Les plus valeureux poursuivront dimanche au Glazart pour un after dantesque.

 

Vous souhaitez ne rater aucune Gigz News ?

Inscrivez-vous à notre newletter pour être au courant de toute l'actu vivante !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *